Martine Ayotte

Autrice - Auteur non membre

BIOGRAPHIE

(Abitibi-Témiscamingue, le 18 septembre 1961 - )Martine Ayotte habite en Abitibi-Témiscamingue avec son conjoint et ses cinq enfants. Elle a obtenu, en 1985, un baccalauréat en récréologie de l'Université du Québec à Trois-Rivières puis, en 2003, une maîtrise en Développement régional de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. ... Elle y a d'ailleurs dirigé l'Association des diplômées et diplômées ainsi que les relations avec la clientèle, après avoir travaillé plusieurs années au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, d'abord à titre d'animatrice socioculturelle (de 1989 à 1996) puis à l'aide pédagogique individuelle (de 1996 à 2002). En 2008 , elle publie La Proie aux éditions JCL, un récit-témoignage qui évoque les sévices subis dans son enfance et qui relate, surtout, le processus de dénonciation et les épreuves alors vécues par les victimes. Conférencière d'honneur lors du Symposium du Réseau des Centre d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC), e...

Livres

  • blanc.jpg

    Inconnu

    Avril 2019

    L'enfance de Martine Ayotte lui a été volée. Alors qu'elle a à peine trois ans, un véritable cauchemar commence. Son père s'invite dans son lit au coeur de la nuit et abuse d'elle. Or cet événement ne sera malheureusement pas isolé. Pendant toute sa jeunesse, son père lui rend visite presque chaque soir. La menaçant, l'humiliant, lui infligeant des sévices physiques et psychologiques, ce dernie...

  • blanc.jpg

    Inconnu

    Octobre 2008

    Dans La Proie, Martine Ayotte raconte les sévices exercés par son père durant toute son enfance et son adolescence. Chaque nuit, elle recevra la visite de ce dernier, qui usera de diverses stratégies, toutes plus violentes les unes que les autres, afin d'assurer le silence de la jeune fille. Sauvagement violée et battue, elle sera pendant deux décennies une victime muette. Souffrant du syndrome...

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon