Les yeux que l'on ferme voient encore

Malheureusement nous n'avons pas le lien pour acheter ce livre. Contactez l'autrice / l'auteur

Les yeux que l'on ferme voient encore

Catégorie

Famille et relations

Éditions

Les éditions Inspirantia

Prix papier

21.95

Langue

Français

Pages

192

Prix ebook

Kindle Unlimited

10.99

Parution

Synopsis

Romane enchaîne les relations avec les hommes. Qui plus est, pour la plupart, il s'agit d'hommes mariés ou déjà en couple qui ne souhaitent pas s'engager. C'est connu, les filles sans père sont des filles perdues... Pour apaiser le feu de ses blessures, elle joue du violon : un talent laissé en héritage.

Un jour, alors qu'elle regarde un film au cinéma, elle reconnait le violon familial disparu, après la Seconde Guerre mondiale, lors du décès de son grand-père. Hors de tout doute, c'est lui! Elle s'envole donc pour Paris afin de retrouver l'instrument. Et l'aventure commence... Une aventure qui chamboulera sa vie et celle de toutes les personnes qu'elle croisera sur son chemin.

Les yeux que l'on ferme voient encore, qui est le premier tome de la dilogie Chromosomes XY, est une histoire troublante, captivante, touchante, mais surtout, remplie d'espoir, sur la quête de l'amour du père délicieusement écrite par Chantal Tessier, une écrivaine déjà reconnue pour son écriture riche.

L'action se déroule à Europe

Extrait

Plus que les bien-aimées de ce monde, qui ont peine à comprendre les ravages de l’indifférence, les mutilées de l’amour, quant à elles, savent que, un jour ou l’autre, les personnes qu’elles aiment finiront par les quitter en arrachant, au passage, un bout de cœur, d’âme ou de peau. Elles savent que celles-ci finiront par détacher leur regard. Ce regard de l’abandon, mi-coupable et mi-soulagé, qui, autrefois, aimant et complice, a maintenant hâte de leur annoncer qu’il va les laisser toutes seules sur le parvis de leur vie.

Nul besoin de paroles. À lui seul, ce regard dit tout.

Et malgré la honte des déshonneurs, elles entretiendront toujours l’espoir que ce dernier regard, gravé dans leur mémoire, redevienne aussi complice et aimant qu’avant les adieux. Puis, les couchers de soleil se multiplient et, un jour, elles finiront par comprendre qu’il ne reviendra jamais. Désormais orphelines de l’amour, elles finiront par s’habituer à côtoyer l'immensité du vide.

Tel est leur destin.

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon