Déviance

Malheureusement nous n'avons pas le lien pour acheter ce livre. Contactez l'autrice / l'auteur

Auteur

Déviance

Catégorie

Roman Jeunesse

Dystopie

Éditions

Éditions AdA

Prix papier

19.95

Langue

Français

Pages

250

Prix ebook

Kindle Unlimited

12.99

Parution

13 février 2019

Synopsis

Montréal, 2102. Ils sont tous connectés. Connectés à la réalité augmentée. Connectés les uns aux autres. Pris au piège dans cet univers sombre où la déviance est la norme.

Dorothée Boudreau, une jeune trafiquante de Caelum, enquête sur ses origines. Lors d’une livraison de stupéfiants qui vire au cauchemar, elle sauve la vie d’une toxicomane quadragénaire qui lui ressemble étrangement. Celle-ci lui confie un secret lourdement gardé : vingt ans plus tôt, on lui a volé son seul enfant.

Cette mère désespérée serait-elle sa génitrice? Les recherches de la trafiquante sont rapidement interrompues. Un violent conflit éclate au sein de la famille Boudreau ; ses cinq frères adoptifs sont enragés et lourdement armés. Personne n’est à l’abri.

En cavale, Dorothée doit faire face à des âmes perdues, à des scientifiques immoraux et à des meurtriers. Prête à tout pour survivre, parviendra-t-elle à obtenir les réponses qu’elle cherche ?

L'action se déroule à Montreal, Quebec

Extrait

«Un réseau de distribution tissé serré, cinq trafiquants un
peu fêlés, une trentaine de policiers soudoyés à leur
service et assez de caelum pour planer une vie entière : voilà
tout l’avoir d’une famille bien établie. Les Boudreau, maisonnée
jalousée par tous les perfides de ce monde, détiennent
une partie importante de cet oligopole qui englobe toute la
région du Grand Montréal. La drogue hallucinogène qu’ils
vendent sans pudeur fait des ravages, cumulant une liste de
victimes sans cesse grandissante. Il faut dire qu’une seule dose
suffit pour rendre le consommateur accro. Son pouvoir
addictif dépasse celui de toutes les autres drogues vendues
sur le marché. Cette substance est une échappatoire éphémère
privilégiée par les insouciants qui ne s’inquiètent pas de
ses effets délétères. Or, qu’il soit réel ou fictif, tous rêvent
d’un ailleurs plus prometteur.»