Charlie-Rock - Mes cinq saisons

Malheureusement nous n'avons pas le lien pour acheter ce livre. Contactez l'autrice / l'auteur

Auteur

Charlie-Rock - Mes cinq saisons

Catégorie

Roman Jeunesse

Fiction

Éditions

Druide

Prix papier

14.95

Langue

Français

Pages

216

Prix ebook

Kindle Unlimited

9.99

Parution

31 janvier 2017

Synopsis

Collée contre son chat Jim Morrison, avec la musique des Doors dans les oreilles, Charlie-Rock était bien dans sa bulle aux couleurs rétro-hippies. Comment ses parents ont-ils pu décider de partir seuls, une année entière, faire le tour du monde ? Contrainte d'abandonner son meilleur ami et son chat qu'elle aime plus que tout, c'est à Québec qu'elle se retrouve pour terminer son secondaire, chez des grands-parents qu'elle connaît à peine. Elle qui déjà, pour se calmer, classait ses vêtements par ordre de couleur, évitait les craques du trottoir et comptait les oiseaux verra ses TOC s'amplifier. Heureusement, sa grand-mère se révélera très surprenante et son nouveau voisin, plutôt gentil. En plus de trouver refuge dans la musique des années soixante et soixante-dix, Charlie-Rock s'ouvrira peu à peu à un nouveau monde... réalisant ainsi qu'elle n'est pas la seule à cacher de petits et... grands secrets !

L'action se déroule à Québec, QC, Canada

Extrait

Olivier a craché sur moi la bouchée qu’il venait de prendre.
C’était dans ses plans d’y vivre durant son cégep, mais pas
avec moi. Des chips au ketchup humides dégoulinaient
dans mon cou, dans mes cheveux et même sur le bord de
ma bouche, mais aucune énergie n’était mobilisée pour le
frapper. J’avais d’abord ressenti l’effet d’un coup de poing en
plein ventre qui m’avait fait perdre le souffle, puis retrouvé
ma respiration avec une information que je croyais géniale.
Là, je réalisais que ce n’était rien, puisqu’on venait de m’asséner un second coup qui, cette fois, m’avait mise K.-O.
Silence de mort.
En fait, même les morts n’auraient pu être aussi silencieux.
J’étais anéantie.
Les larmes me sont venues aux yeux et maman a repris:
— Vous allez voir, vous allez aimer la ville de Québec. Vos
grands-parents sont prêts à vous accueillir dans leur grande
maison. Vous pourrez aménager votre chambre à votre goût.
— Pas la même, j’espère ? demanda Oli.