Aux délices de Miss Caprice

Malheureusement nous n'avons pas le lien pour acheter ce livre. Contactez l'autrice / l'auteur

Auteur

Aux délices de Miss Caprice

Catégorie

Roman Jeunesse

Romance

Éditions

Guy Saint-Jean Éditeur

Prix papier

19.95

Langue

Français

Pages

384

Prix ebook

Kindle Unlimited

14.99

Parution

9 septembre 2015

Synopsis

Un roman meilleur que du chocolat… à dévorer sans culpabilité!
Trois amies inséparables, des plaisirs gourmands en quantité, une bonne dose de fous rires et des beaux hommes à profusion: du bonbon!
Melissa, Anne‐Marie et Mylène sont trentenaires, proches depuis toujours. L’une est une mère de famille dévouée, l’autre est mariée à un homme fortuné et la troisième est une femme de carrière un peu trop indépendante. Désirant pimenter leur vie plutôt stable, les jeunes femmes ouvrent une boutique de cadeaux sucrés: Miss Caprice.
Au fil du succès de la pâtisserie, les trois copines sont confrontées à de multiples changements et questionnements, certains reliés à leur nouvelle entreprise, plusieurs autres à leur vie amoureuse. Admirateur secret, trahisons, flamme interdite et passions de toutes sortes se succèdent dans ce nouveau roman à s’en lécher les doigts!

Le roman se déroule...

Extrait

—Je ne veux pas te faire de peine, Melissa, mais je pense
que Jean-François ne viendra pas.
Melissa toise son amie Mylène, celle qui vient de lui
parler. Elle soupire en consultant sa montre. Mylène a probablement
raison. Melissa ressent un pincement au coeur.
Toutefois, elle aurait dû s’en douter. Son mari, Jean-
François, avait dit qu’il passerait peut-être avec les enfants
pour le grand dévoilement, mais comme d’habitude, il a dû
trouver une raison pour se défiler. Pourquoi en aurait-il été
autrement ? Il a toujours été comme ça.
Même Pierre-Luc, l’époux parfait d’Anne-Marie, son
autre amie, est présent. Leo, son petit frère, est là aussi.
Puisqu’il a un sens aiguisé de l’esthétique et qu’il connaît sa
soeur aussi bien que s’il était sa mère, Leo a eu le rare privilège
d’émettre une opinion concernant une des créations de
Melissa : le panneau du magasin. Pourtant, cette boutique,
c’était son projet à elle. Jean-François aurait pu faire un
effort pour lui faire plaisir.